23.10.2011 : JOURNEE 3 (D1) : CHAUVIGNY (1) - BEAUMONT (2) : 13 - 5

Publié le par Club de Tennis de table de Chauvigny

En ce beau dimanche 23 octobre 2011, c'était la finale tant attendue de la coupe du Monde de rugby entre la France et la Nouvelle-Zélande.

Donc, j'ai décidé d'écrire un article sur ce match qui nous promettait d'être serré entre des Kiwis qui avaient à coeur de gagner cette finale à domicile contre leur public et des français qui étaient au fond du seau il y a encore peu de temps quand ils ont perdu contre les Tonga.

 

Bref, ça promettait d'être une belle finale et l'attitude conquérante et vaillante des français pendant le Haka des Néo-zélandais nous.... Quoi ? Vous attendez un résumé du match entre Chauvigny et Beaumont ? Et pourquoi ?... Parce qu'on est sur le site du club de tennis de table de Chauvigny ? Vous êtes sûrs ? Bon bon d'accord, je vais essayer de vous faire ça, mais je ne promets rien, quelques dérapages seront peut-être à craindre.

 

Donc, à l'occasion de la 3e journée de D1, Chauvigny recevait l'équipe 2 de Beaumont pour faire aussi bien que les 2 rencontres précédentes et garder le rythme pour une éventuelle montée en PR à la fin de la phase (pourquoi pas avec des warriors comme les gars de la D1 ?)

Pour cela, il était procédé à un petit remaniement de l'équipe puisque le Vice-président Gaston avait pris des congés bien mérités et n'était pas présent à cette rencontre.

Il était avantageusement remplacé par Eric (dit "Andro Hexer Plus" - je vous laisse deviner pourquoi...) et ses 745 points qui faisait ainsi ses grands débuts en D1.

L'équipe était complétée par :

- Jérôme dit "The Bankman" puisque c'est lui le trésorier du club, donc respect, pas de vannes, c'est quelqu'un d'important avec ses 997 points ; les 1000 points, c'est pour bientôt ; ça va dépendre si le tournoi de Nouaillé début septembre où il a gagné le tableau NC-13 sera homologué ou non ; en attendant, le suspense est insoutenable ;


- Julien dit "Pete Sampras" pour la ressemblance ;

pour les plus jeunes de nos lecteurs, je rappelerai que Pete Sampras est un joueur de tennis américain (toujours vivant) qui a longtemps été n°1 mondial pendant sa longue carrière jalonnée de nombreux trophés dans les années 90 ;

et je rappelerai également à nos jeunes lecteurs que Julien (et ses 1143 points) ne joue pas au tennis, mais bien au tennis de table et que sa carrière est également jalonnée de nombreux trophés, même s'il n'est pas encore n°1 mondial (ça, c'est pour l'année prochaine, le temps pour lui de finir 2-3 bricoles chez lui).


- Lionel dit "Mamouka Gorgordze" (pilier géorgien qui joue à Montpellier) non pas pour la ressemMamouka Gorgodzeblance (encore que... jetez donc un coup d'oeil à la photo ci-dessous et comparez avec le trombinoscope du club pour vous faire votre opinion), mais bien parce que Lionel (et  ses 983 points) est un vrai fan de rugby (et que j'aime bien le nom exotique à souhait de ce joueur géorgien ; et comme c'est moi qui écrit les articles, c'est moi qui choisit, c'est comme ça - voilà, ça, c'était mon petit moment de mégalomanie, ça fait du bien de temps en temps )


Donc, pour ceux qui auraient eu du mal à suivre, je résume : dans l'équipe de Chauvigny : Eric (745 points), Jérôme (990 points), Julien (1143 points) et Lionel (983 points).

Et en face, l'équipe de Beaumont alignait un 11 (1139 points), un 10 (1090 points), un 7 (710 points) et un 5 (500 points).

Bref, la rencontre s'annonçait à peu près équilibrée avec de beaux points en perspective, une salle chauffée à blanc par l'enjeu (de la finale France - Nouvelle-Zélande) et une petite télévision pour suivre le match (de rugby). Si, si, je vous assure, c'est vrai, il y avait une télé dans la salle ! Quelle organisation !

Tout était donc en place pour que ça se passe dans les meilleures conditions.


Et à la mi-temps de la rencontre, avant les doubles, Chauvigny menait 5 - 3 puis 7 -3 après les 2 doubles remportés par les paires Jérôme-Julien et Eric-Lionel (pendant ce temps-là, à la mi-temps du match, la France était menée 5-0 par les All Blacks).


La 2e partie de la rencontre tournait franchement à l'avantage de Chauvigny qui gagnait 6 matches supplémentaires tandis que nos adversaires n'en remportaient que 2 (et en Nouvelle-Zélande, la France s'inclinait finalement 8-7 malgré un essai transformé de Thierry Dussautoir, mais vous étiez tous au courant de ça...).

 

Au final, une victoire 13 - 5 qui permet de continuer la bonne série (3 victoires en 3 rencontres) et de placer Chauvigny 1 en haut du classement de la poule à égalité avec Naintré 3 et Jaunay-Clan 4.

 

A noter au rayon des résultats individuels la belle perf' d'Eric contre le 1090 (Eric fait 2 Ericpoints et le double) et le carton plein de Jérôme qui gagne ses 4 matches (dont 2 perf' contre le 1090 et le 1139) et le double. Mais où va-t-il s'arrêter ?

Julien fait 3 points et le double, tandis que Lionel fait 2 points et le double.

 

Ce bon résultat (obtenu, il faut le souligner de nouveau, en l'absence du vénéré Vice-président Gaston) permet de préparer la venue de Naintré 5 au gymnase Jean-Lathus le 6 novembre prochain dans les meilleures conditions.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article